Aller au contenu
Accueil » Vos extincteurs sont-ils entretenus selon les normes ?

Vos extincteurs sont-ils entretenus selon les normes ?

Au Québec malheureusement, les entreprises comme la mienne qui font l’entretien des extincteurs n’ont de compte à rendre à personne. Nous ne sommes régis par aucun organisme de contrôle, si bien que plusieurs dans ce créneau font n’importe quoi. Alors qu’autrefois nous devions détenir un permis d’exploitation et être des techniciens certifiés, la triste réalité d’aujourd’hui est que n’importe qui peut faire le travail sans aucune formation. Au bout du compte c’est vous, les consommateurs, qui n’êtes pas protégés.

Si les grands joueurs sont généralement impeccables, il en est autrement pour certaines petites compagnies en région. Je vois régulièrement des anomalies dans le respect de la norme NFPA 10, qui dicte notre travail. Que ce soit des extincteurs qui sont certifiés conformes alors qu’ils sont trop vieux ou que le calendrier d’entretien n’est pas respecté, des appareils modifiés et sur lesquels on a installé des pièces usagées, ou des vices de méthodes flagrants.

Par exemple : Cette pièce est une tige de valve. Elle est en aluminium, un métal plutôt mou, et elle agit comme un piston en s’insérant dans la valve. Elle doit coulisser librement pour permettre son ouverture et sa fermeture. C’est sur elle que la poignée appuie lorsque vous actionnez l’extincteur, ce qui ouvre la valve et laisse passer la poudre.

Regardez le haut de la tige, on voit clairement des marques et une déformation du métal. La personne qui a fait l’entretien précédent, au lieu de mettre une pièce neuve, a remis la pièce usagée et, comme le joint de caoutchouc ne scellait pas bien, a forcé la tige à l’aide d’une pince pour la sceller au siège de valve, ce qui l’a endommagé. En conséquence, la tige s’est coincée dans la valve lorsque j’ai voulu la retirer et j’ai dû remplacer la valve au complet. Le client a dû payer une quarantaine de dolars au lieu d’une dizaine. Heureusement, cet extincteur n’a pas dû être utilisé, car deux choses auraient pu se produire : Soit que la valve ne s’ouvre pas suffisamment ne laissant passer qu’un mince filet de poudre, ou qu’elle reste coincée ouverte et vide l’extincteur sans contrôle. Dans les deux cas, la sécurité de l’usager est mise à risque.

L’entretien des extincteurs, c’est du sérieux. Assurez-vous de le confier à une entreprise responsable qui suit rigoureusement les normes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.