Aller au contenu
Accueil » L’éclairage de secours, ce mal aimé…

L’éclairage de secours, ce mal aimé…

Destinés à éclairer les voies d’évacuation en cas de sinistre, on oublie souvent leur présence. Si bien que chez plus de 90% de nos clients nous avons observé des anomalies chez ces appareils.

Savez vous qu’ils doivent être testés une fois l’an ? En effet, la durabilité des batteries doit être vérifiée à chaque année lors d’un test hors tension. La batterie doit fournir un plein éclairage pour une durée variant de 30 minutes à 2 heures, selon la superficie et la vocation du bâtiment où ils sont installés.

Selon le modèle et le type de branchement électrique, vous pouvez vous-même faire cet essai annuel. Il s’agit de débrancher l’appareil de sa source d’alimentation soit en le débranchant de la prise de courant, ou en fermant le disjoncteur qui l’alimente. La batterie doit fournir un plein éclairage pendant au moins 30 minutes. Nous faisons normalement ces tests en même temps que l’inspection de vos extincteurs, pour un coût minime, et les appareils figurent sur notre rapport de conformité.

Alors qu’un entretien régulier ne coûte que quelques dizaines de dollars par année si elle est faite par un professionnel, l’absence d’entretien occasionne une dégradation des batteries qui en viennent à ne plus se recharger, ce qui endommage le circuit de contrôle et de recharge. Ceci entraîne des réparations qui peuvent s’élever jusqu’à la moitié du coût d’un appareil neuf, soit plusieurs centaines de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.